Historique de l'UDAF du Territoire de Belfort

GENESE DE L’ASSOCIATION

A la sortie de la seconde guerre mondiale, apparaît un besoin de fédérer les différents mouvements familiaux en vue de défendre les intérêts des familles précarisées par une situation économique difficile (logement…).

 

L’ordonnance du 3 mars 1945 institue l’Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) et les Unions Départementales des Associations Familiales (UDAF) pour la reconnaissance du rôle des familles.

 

Le 15 septembre 1945, Pierre GRISON (1893/1983), président sortant de l’Association Familiale Départementale, devient président de l’UDAF du Territoire de Belfort qui réunit 5 associations familiales, avec pour missions :

 

- de représenter toutes les familles, y compris les personnes handicapées
- d’œuvrer pour une politique de la famille
- de susciter des engagements et recruter des militants de la cause familiale.

 

Dans le cadre d’une politique sociale et familiale forte, de la création de la Sécurité Sociale en 1945 et de la mise en place des allocations familiales, l’UDAF est agréée en qualité de tuteur aux prestations sociales pour aider 12 familles dans la gestion de leur budget.

 

En 1953, la CSF membre de l'UDAF crée un service d’aide aux mères: service d’urgence à toutes les mères (environ 128 familles seront concernées en 1955). Ce sont les prémisses des associations des travailleuses familiales. Dans un souci de communication, l’UDAF édite en 1953 « La voix des Familles » journal bimestriel qui sera édité à 5000 exemplaires. Compte tenu de l’évolution des mesures de Tutelle aux Prestations Sociales confiées à l’UDAF, un premier tuteur professionnel est embauché en 1954, Mr JEUNOT.

 

Entre 1966 et 1968, de nombreuses associations à caractère familial et syndical rejoignent l’UDAF. Ceci entraînera une politique orientée vers les problèmes sociaux des familles. Ces nouvelles orientations conduiront à la nomination le 25 Octobre 1968 de Mr Pierre KEMPF (Président de l’Association Syndicale des Familles) à la présidence de l’UDAF 90. L’activité bénévole et le militantisme sont importants. On est dans une logique domestique. Compte tenu de l’augmentation du nombre d’associations adhérentes et de l’activité croissante en T.P.S, l’UDAF emménage dans de nouveaux locaux au 23 rue de Mulhouse à BELFORT permettant ainsi de centraliser les activités de l’UDAF.

 

 

Dès 1975, élargissement des compétences et des actions de l’UDAF à toutes les familles vivant en France (monoparentales, étrangères, reconstituées…) De nouvelles associations rejoignent à nouveau l’UDAF nécessitant des modifications statutaires permettant à l’UDAF d’être plus ouverte et plus efficace.

 

 

Les années 1980 se caractérisent par le passage vers une logique professionnelle et la signature d’une convention tutelle aux Majeurs Protégés entre l’UDAF et l’Etat. Le service de tutelle se renforce et voit son activité exploser, nécessitant une organisation du service avec la nomination en 1987 d’un Directeur, Mr MERCIER et d’un Chef de Service, Mme FAGLIN (de 1989 à 1991 les mesures TMP passent de 47 à 176 et les mesures TPS de 33 à 105). L’arrivée de 5 délégués à la tutelle, 2 comptables et une secrétaire viennent compléter l’équipe. Parallèlement, l’UDAF accueille de nouvelles associations adhérentes. La croissance de l’activité implique :

- La création d’un service Majeur Protégé avec nomination d’un second chef de service en 1994
- Un changement de locaux, sous l’impulsion du Président Rémy CHRETIEN, l’UDAF devient propriétaire du bâtiment situé 51 rue de Mulhouse à BELFORT (1994).

 

 

Les effectifs ne cesseront de croître. La logique professionnelle se renforce, se spécifie avec l’embauche de professionnels pluridisciplinaires (juriste, éducateur, comptable, secrétaire…) qui font la richesse et la pluralité de notre service.

 

En 1995, Mr MERCIER laisse sa place à un nouveau directeur, Mr FESSELET. Dans un souci de communication, une plaquette présentant l’UDAF, ses missions, organisation, objectifs ainsi que l’apparition d’un nouveau logo seront diffusés aux partenaires et aux familles.

 

Dans un contexte social de plus en plus difficile et marqué par une précarité croissante, une démarche qualité est engagée dans les services dans un souci d’uniformisation des pratiques professionnelles dans l’intérêt de l’usager. La certification AFAQ (ISO 2001 version 2000) sera obtenue en Février 2004.

 

L’arrivée d’un nouveau Président en 2004, Mr BONNEMAYRE et d’un nouveau Directeur Mr PIMPETERRE en 2005, précédemment Chef de Service TMP donnent une nouvelle impulsion à l’UDAF : Création en septembre 2004 d’un Observatoire Départemental de la famille Création d’un service d’Aide aux Tuteurs Familiaux Réorganisation des services qui passent sous la responsabilité d’un seul Chef des Services et d’un Responsable Technique des Services Mise en place pour le pôle Enfance, d’enquêtes sociales pour le compte du Juge des Enfants, nomination par la Cour d’Appel de Besançon en tant qu’Administrateur Ad’- Hoc Appropriation des réformes avec les lois 2002/2005/2007 et mise en place de nouveaux outils de travail Lancement du site Internet UDAF 90 Développement du Micro Crédit Social Personnalisé en direction des familles précarisées avec un partenariat UDAF90, Caisse d’Epargne de Bourgogne Franche Comté, et Caisse des Dépôts et Consignations. Le 14 décembre 2009, suite au départ de Mr PIMPETERRE, Mme Valérie BERNARD reprend la direction de l’UDAF. 

 

En septembre 2011, élection d'un nouveau Président, Mr Gabriel COURTET, qui engage l'UDAF dans l'élaboration du projet associatif, dans un esprit de cohésion et d'ouverture de l'Union.

 

En 2013, Mme Josiane CHRISTOPH succède à Mme Valérie BERNARD au poste de Direction.

 

En 2014, l'UDAF adopte ses nouveaux statuts et Mr Pierre BERMUDEZ est élu Président.

 

En 2016, Monsieur Gilles RABBE succède à Mme Josiane CHRISTOPH au poste de Direction.